Formation


Mobilité | Yann nous parle de sa mobilité d'études en Pologne

le 15 novembre 2022

Interview de Yann PERRON sur sa mobilité d’études à Lodz, en Pologne.

► Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Yann PERRON, j’ai 22 ans et je suis en 5e année d’Ingénieur, spécialité Mécanique. J’ai réalisé les deux premières années de mon cursus en prépa intégrée à Polytech Paris-Saclay, puis j’ai poursuivi mon parcours à Polytech Lyon pour étudier la mécanique. J’effectue actuellement un semestre d’étude en Pologne, dans la ville de Lodz.


 

► Pourquoi as-tu souhaité partir en mobilité d’étude ?

Une mobilité à l’étranger, sous forme d’un stage ou d’un semestre d’étude, est très enrichissante et présente de nombreux avantages. Par exemple, elle nous donne la possibilité de rencontrer des étudiants qui résident dans le pays d’accueil. Échanger avec ces personnes permet de confronter différents points de vue, on découvre une nouvelle vision des choses. Durant le voyage, on croise aussi la route d’étudiants qui viennent du monde entier ! La mobilité d’étude est également l’occasion de découvrir une autre méthode d’enseignement propre au pays d’accueil. Enfin, partir en mobilité, c’est sortir de sa zone de confort. J’ai appris à m’adapter à une langue et une culture différentes ce qui m’a permis d’une part, de développer la qualité de mon anglais et d’autre part, de me responsabiliser.
 

► Comment as-tu choisi la destination ?

Tout d’abord, j’ai consulté l’ensemble des destinations proposées par mon école. Je me suis ensuite informé sur les différentes universités, le contenu des cours et les méthodes d’enseignement et d’évaluation. Enfin, je me suis documenté sur la culture des pays afin d’identifier celle que je souhaitais le plus découvrir. Par ailleurs, mon choix de destination s’est également opéré en fonction de mon budget. Il est important de savoir que l’on peut bénéficier de plusieurs bourses comme la bourse Erasmus et la bourse de la région Auvergne-Rhône-Alpes en choisissant une destination européenne.
 

► Comment t’es-tu préparée à partir ?

Après avoir choisi ma destination, j’ai effectué les nombreuses démarches administratives. J’ai sélectionné mes cours et fait valider mon programme auprès de mon université et de l’université d’accueil. Enfin, j’ai réservé mon logement ainsi que mes billets d’avion et de bus pour me rendre à Lodz.
 

► Qu’est-ce qui t’as le plus surpris lors de ton séjour à l’étranger ?

Ce que j’ai trouvé agréablement surprenant en Pologne, c’est le respect des automobilistes vis-à-vis de la priorité des piétons. À peine le temps d’arriver au niveau du passage clouté que les voitures sont déjà à l’arrêt pour vous laisser passer. Lorsque je me remémore l’interminable attente pour traverser les routes lyonnaises, j’apprécie cette différence !
 

► Quelle spécificité de ton pays et école d'accueil as-tu découverte ?

La méthode d’enseignement de mon master de mécanique est assez spécifique. Les cours prennent la forme d’un gros projet à réaliser durant le semestre. Lorsque l’on souhaite bénéficier d’un cours sur un sujet en particulier, il faut prendre rendez-vous avec un professeur expert dans le domaine. Je trouve personnellement que cette méthode d’enseignement nous apprend à devenir responsable, je considère également qu’elle est très professionnalisante.
 

► Quels sont tes projets pour la suite ?

Je vais réaliser mon stage de fin d’étude et rejoindre le monde du travail à l’issue de l’obtention de mon diplôme.
 

► Une chose surprenante pendant ton séjour là-bas ?

Le petit-déjeuner servi dans une auberge de jeunesse polonaise lors d’un weekend organisé par le Bureau Des Étudiants. À la place des traditionnelles tartines de confiture, on nous a servi des sandwichs composés de purée de betterave, cornichons et poivrons. C’était assez rude pour démarrer la matinée quand on connaît nos habitudes françaises !
 

► Un endroit à visiter ?

Un lieu très agréable pour passer ses week-end à Lodz est Manufaktura. Il s’agit d’un immense centre commercial qui comporte une jolie place avec plusieurs fontaines. On trouve aussi une grande roue pour ceux qui veulent admirer le panorama de la ville. Par ailleurs, je pense qu’il est impensable de partir en Pologne sans se rendre à Cracovie. Cette ancienne capitale de la Pologne, riche de mille ans d'histoire, est considérée comme le véritable centre culturel et intellectuel du pays.

La basilique Sainte-Marie de Cracovie (à gauche) et Sukiennice (à droite)
 

► L’objet indispensable dans ta valise ?

La météo polonaise est assez capricieuse, les températures hivernales sont, pour la plupart du temps, en dessous de 0°. Je conseille donc de prendre dans sa valise une veste très chaude pour faire face à ce climat continental peu clément.
 

► Le plat le plus typique que tu as mangé ?

Le plat emblématique de la Pologne est le « pierogi ». Il s’agit de ravioles, avec une pâte assez épaisse, souvent farcies de pommes de terre et fromage blanc, de viande ou de chou et de champignons. Ce plat peut être excellent à condition de bien choisir sa farce.


 

► Un cliché sur les habitants ?

Les polonais sont réputés comme assez « froids » et peu souriants. C’est effectivement le cas des locaux que vous pouvez croiser dans la rue ou au supermarché. Cependant, si vous sympathisez davantage avec eux, vous vous apercevrez que ce sont des personnes très chaleureuses et accueillantes !
Publié le 15 novembre 2022